Top10 des entreprises où il fait bon faire du Marketing – HappyAtWork

Comme chaque mercredi, meilleures-entreprises.com / choosemycompany.com vous présente son #ClassementHappyduMercredi et ses 5 learnings !

Aujourd’hui, le Top10 des entreprises où les professionnels du Marketing sont les plus heureux et motivés (Source HappyAtWork by meilleures-entreprises.com / choosemycompany.com 4230 répondants)

Classement HappyAtWork Marketing

#1 Learning : Mieux vaut être jeune !

En marketing, les jeunes sont plus motivés et heureux  que les plus expérimentés. 6pts de motivation les séparent (59% de motivation pour les -5 ans d’expérience vs 53% pour les +20 ans d’expérience).

#2 Learning : « Marketing impact »

L’impact est le véritable point fort de leur motivation. Les professionnels du marketing sont 69% à voir l’impact de leur travail sur la réussite de l’entreprise. Soit 12pts de plus que l’ensemble des salariés (57%). Le marketing est donc perçu comme une fonction clé de la stratégie de l’entreprise. La motivation s’en ressent !

#3 Learning : Dans quel secteur travailler ?
Les entreprises de l’IT et le Digital (BlablaCar, Deezer, voyages-SNCF.com, showroomprive.com) sont celles qui rendent les professionnels du marketing les plus heureux et motivés (64% de motivation). Bien loin devant les entreprises de l’audit et du conseil, qui arrivent en queue de peloton (49% de motivation). 

#4 Learning : Ce que j’aime le moins dans mon entreprise…

Le moins dans mon entreprise (marketing)

#5 Learning : Ce que j’aime le plus dans ma mission …

Le plus dans ma mission (marketing)

 

Comment les entreprises se présentent aux étudiants (en image) ?

meilleures-entreprises.com est partenaire de la plupart des forums étudiants (Dauphine, ESCP, Arts & Métiers, Audencia, Supelec, Centrale Paris, Essca, UTC, Telecom, ESIEE, Université Paris Est, ESCOM, Centrale Nantes, ICAM…).

On a donc la chance de pouvoir apprécier les efforts que les entreprises déploient pour se présenter aux étudiants.

Tour d’horizon des plus belles réalisations (par ordre alphabétique) :

Accenture

Air Liquide

Akka

Armee de Terre

Assystem

Bouygues Immobilier

Cap Gemini

Cegelec

EDF

EDF2

Faurecia

GDF SUEZ

General Electric

Informatique CDC

L'Oreal

Nestlé

Orange

Philips

Renault

Reponse Groupe

Schlumberger2

Siemens

Thales

Unilever

Valeo

Veolia

TNS Sofres. Dévoile les entreprises préférées des jeunes diplômés.

TNS Sofres a encore une fois mené une étude très intéressante sur les attentes des jeunes diplômés d’écoles de commerce et d’ingénieurs.

Selon les résultats, le secteur bancaire est particulièrement attractif, ainsi BNP Paribas est en tête de la citation spontanée chez les étudiants d’école de commerce (13%) et en deuxième position chez les ingénieurs (12%). La Société Générale arrive 5ème en écoles de commerce et 3ème en écoles d’ingénieurs. Les étudiants ne semblent pas refroidis par l’affaire Kerviel…

Les écoles de commerce citent plus spontanément des entreprises du secteur agroalimentaire et du luxe: Danone, l’Oreal , LVMH (respectivement 1 ex aequo, 3 et 4ème).

Les ingénieurs favorisent le secteur de l’énergie, EDF se classe en première position (16% des réponses citées).

En terme d’attractivité assistée (une liste d’entreprise est présentée) : Apple bénéficie pleinement de l’effet iphone, il est 1er chez les commerciaux et 3ème chez les ingénieurs.

Chez les commerciaux, les plus fortes progressions sont :

– en assisté: les groupes agroalimentaires et les sociétés d’audit

– en spontané: L’Oréal (+6 points) et Nestlé (+4 points)

Les ingénieurs ont été encore plus sévères dans leur notation cette année. Cela s’expliquerait par leur position de force sur le marché. Les plus fortes progressions sont :

– en assisté: EDF

– en spontané: Apple et Areva (+3 points respectivement)

64% des étudiants d’école de commerce et 84% des ingénieurs déclarent qu’il sera « facile » de trouver un emploi. L’optimiste a donc progressé de manière générale, même si la progression est plus marquée chez les ingénieurs.

On apprend que les ingénieurs attachent beaucoup plus d’importance que les commerciaux à l’équilibre vie professionnelle / personnelle. De manière générale, l’option « gagner un peu moins, mais travailler moins » séduit plus que l’année dernière… mais le « travailler plus pour gagner plus » reste majoritaire !

Source TNS sofres