Et si on s'amusait en travaillant?

have fun black

« If it isn’t fun, you’re doing it wrong »

(Si ça ne vous amuse pas, vous ne le faites pas de la bonne manière)


J’aime beaucoup cette phrase, car elle évoque trois choses:

  1. qu’on peut trouver de l’amusement dans tout type de tâche, y compris le travail,
  2. que le fait de « s’amuser » (lire : ressentir du bonheur)  est au moins en partie de la responsabilité de l’individu,
  3. qu’il y a certainement une manière de s’y prendre qui donnera un résultat positif.

Appliqué à la notion du «bonheur au travail », cela donne quelque chose d’intéressant.

Le travail se définit comme une « activité physique ou mentale ayant pour objectif la production ou l’accomplissement de quelque chose ».

Et si « bien faire son travail» pouvait rendre heureux ?  Le bonheur est un état de plaisir (allant de la satisfaction à la joie), qui  s‘oppose à la tristesse… et peut-être qu’on ne reconnaît vraiment le bonheur que lorsqu’on a connu son contraire.  Dans le travail, on est content quand on génère des résultats, quand on a un impact sur l’activité.  On est déçu quand nos efforts sont vains ou ne produisent pas le résultat escompté.  Le bonheur au travail peut donc être une question de performance et de réalisations.

Etre heureux peut ainsi tout à fait venir de l’effort (car c’est de cela qu’il s’agit dans le fond), et provient du sens qu’on trouve à son activité, des relations qu’on crée avec les collègues, de l’accomplissement et du fait d’apprendre. Etre heureux, c’est savoir ce qui est important pour soi, ce dont on aurait besoin pour s’engager et réussir dans sa mission et le rechercher.  Autrement dit, c’est participer et être acteur de sa vie professionnelle.

On s’oppose enfin à la notion qu’être bien dans son travail provient de l’entreprise, qui tend souvent vers des actions anti-stress (lire séminaires et massages) mélangées à une poignée de bonne humeur RH et une (petite) augmentation générale.  En somme, une série de choses que l’employeur fait pour ses collaborateurs dans l’espoir de maintenir la qualité et la productivité.  Baromètre après baromètre, on mesure le « bien-être » des salariés, sans prendre en compte la part de responsabilité de l’individu dans l’histoire.

Donc la prochaine fois que vous vous sentez heureux au travail, arrêtez-vous une seconde, demandez-vous ce qui vous fait vraiment plaisir… et en quoi c’est grâce à vous-même.

You must be doing it right.

Velux France, une entreprise où il fait bon travailler !

gif_velux
Vous savez que je ne suis pas un grand fan de la méthode Great Place To Work.

Mais je reconnais sa capacité à mettre en lumière les bonnes pratiques RH et à valoriser notre fonction.

Ainsi, c’est avec plaisir que je vous propose de découvrir les bonnes pratiques de Velux France, 15ème du classement GPTW 2012.

1. Une vision claire et partagée

  • 90% des salariés apprécient le fait que l’encadrement ait une idée précise des objectifs et sache comment les atteindre.
  • Mensuellement l’ensemble des collaborateurs sont réunis pour commenter et analyser les résultats du mois précédent et fixer le cap pour la période suivante.
  • Velux France contribue à la réflexion sociétale sur l’habitat durable. L’apport de la Maison Air & Lumière inaugurée en octobre dernier est saluée de manière unanime comme une illustration très convaincante de la combinaison du confort de vie et de la performance énergétique.
  • Les collaborateurs sont clairement associés à ce type de projet, à tel point qu’ils ont participé en nombre aux finitions et répondu nombreux à la possibilité qui leur est offerte par l’entreprise d’en expérimenter les bénéfices le temps d’un weekend.

2. Un cadre de travail exceptionnel et un engagement citoyen très important

  • Les salariés mettent  en avant le cadre de travail privilégié dont l’architecture a été conçue pour permettre aux collaborateurs de travailler en symbiose avec les produits VELUX.
  • Les collaborateurs sont les premiers à bénéficier du confort apporté par la ventilation et la lumière naturelles.
  • 90% d’entre eux s’estiment fiers de travailler au sein de leur entreprise.

3. Une entreprise aux côtés de ses salariés tout au long de leur carrière

  • Chaque nouvel collaborateur bénéficie ainsi d’un parcours d’accompagnement personnalisé qui lui permet de rencontrer les différents services de l’entreprise et peut disposer d’un tuteur pour faciliter sa découverte de l’entreprise.
  • Chaque salarié a la possibilité de développer ses compétences pour progresser dans l’entreprise qui consacre 4.3% de sa masse salariale à la formation. A titre d’exemple, la Société emploie un professeur d’anglais, forme ses commerciaux au risque routier et à l’éco-conduite ou encore ses administratifs aux premiers secours.
  • Enfin, à l’approche de la retraite, un accompagnement au changement est proposé en anticipation pour permettre au collaborateur de se préparer à entamer sereinement une nouvelle période de vie. Par ailleurs, pour garder le lien, un Club des Anciens vient ainsi d’être créé.

Sephora. Blog Buster 2010 : And the winner is …

Ca y est, le jury de la 2ème édition du Blog Buster Séphora Attitude a délibéré.

J’étais dans le jury, et je peux témoigner de la difficulté de départager la trentaine de films tous aussi créatifs, passionnés et professionnels qui concourraient.

Je suis arrivé dans ce jury un peu comme une fleur, puisque j’avais 3 jours auparavant quitté L’Oréal pour me consacrer à meilleures-entreprises.fr. Imaginez-vous ! Un RH L’Oréal qui vient évaluer les créations des équipes Séphora, filiale du concurrent LVMH ! Extraordinaire ! Merci mille fois à Séphora de m’avoir fait cette honneur et cette confiance.

Bref, j’ai pris un plaisir fou et me suis émerveillé. Du projet bien sûr, mais surtout de toutes ces créativités exprimées de façons si intenses. Chaque film venait colorer un tableau qui prenait progressivement forme.

Je connaissais un peu les magasins… Mais j’ai découvert un environnement nouveau et une culture d’entreprise bien à elle.

Une impression de « plaisir » revenait sans cesse.

Plaisir des équipes à fabriquer ses films. Des films fait sans allocation de budget, et pourtant très professionnels et de grande qualité (je vous laisse les juger en les regardant sur le blog de Séphora).

Je m’imaginais les équipes se retrouver après les horaires de travail (forcément car la plupart sont tournés dans les magasins !), fabriquer un scénario, créer des personnages, répéter, tourner, re tourner, re re tourner…jusqu’à que ce soit parfait)

Plaisir des collaborateurs à travailler dans cet univers de la beauté, de produits de grandes qualité, de belles marques. Il faut voir comme toutes (et même tous) regardent émerveillés, touchent, sentent, maquillages, parfums, crèmes…

Plaisir à satisfaire toujours davantage le client. A s’occuper de lui. La plupart des films mettent en scène des clients chouchoutés, devenant même les personnages principaux de l’histoire.

Plaisir dans les relations. Chaque film montre une grande simplicité des rapports dans les équipes et une forte proximité des collaborateurs avec l’entreprise (j’avais l’impression qu’ils étaient dans les magasins comme chez eux !)

Plaisir à rencontrer des personnalités entrainantes, souvent drôles, parfois coquettes, toujours attentionnées, et surtout, extrêmement appliquées dans leurs rôles.

Voilà mes ressentis, je vous laisse vous faire vos avis (blog de Séphora)!

Bon, il ya quand même fallu évaluer les films et nommer les gagnants. Alors les voici!

Gagnant BlogBuster 2010 : Magasin de Valence (voir la vidéo)

Prix du siège : Direction de la Supply Chain (voir la vidéo)

Prix Spécial du Jury : Magasin de Nantes (voir la vidéo)

A l’année prochaine !

Canal+. Quel temps de travail pour les cadres ?

Depuis 2006, l’organisation du temps de travail des cadres est régie par un accord appelé « accord cadre autonome ». Cet accord précise les modalités d’organisation du temps de travail de cette catégorie de personnel au sein de Canal+.

Aujourd’hui, cet accord est battu en brèche par la DRH…

Lire la suite sur Miroir Social

Temps de trajets. Ce qu'il faut savoir en 10 points

Regus (fournisseur mondial d’espaces de travail innovants) publie une étude sur les trajets professionnels dans le monde

Ce qu’il faut retenir en 10 points :

– Dans le monde, la durée moyenne du trajet domicile-travail est de 25 minutes

– 20% des actifs dans le monde consacrent plus de 90 minutes par jour à leurs trajets professionnels

La voiture est de loin le moyen de transport le plus utilisé (64%)

– C’est en Chine, au Japon et en Inde que des temps de trajet plus longs sont observés avec respectivement en moyenne 33, 32 et 29 minutes passés dans les transports

– Les plus chanceux sont les Canadiens et les Américains, lesquels n’ont besoin en moyenne, que de 16 minutes pour se rendre au travail

– Les Japonais privilégient les déplacements en trains, ils sont ceux qui se rapprochent le plus des 45 minutes (32%) de temps de trajet par jour

– Les pays où le principal moyen de transport utilisé est la voiture, sont les États-Unis, (85%), suivis de prêt par l’Afrique du Sud (83%)

– Au Japon, seuls 23% de la population active utilise la voiture

– Aux Pays-Bas, 8% des travailleurs utilisent le vélo (record mondial)

Le stress généré par les trajets professionnels peut engendrer des problèmes de tension artérielle, des troubles musculo-squelettiques (TMS), ainsi qu’augmenter l’irritabilité et affecter les performances intellectuelles des employés

Medica. Que dit l'enquête interne de satisfaction des employés ?

Le groupe MEDICA (maisons de retraites et établissements sanitaires) a réalisé une étude de satisfaction interne de ses salariés.

3500 collaborateurs ont répondu (sur 6400) à un questionnaire anonyme.

Beaucoup d’entreprises conduisent de tels questionnaires mais 2 caractéristiques me séduisent beaucoup dans la démarche de MEDICA:

1. le fait d’en faire si souvent (2006, 2008, 2009). Cela montre une volonté forte de progrès et d’écoute.

2. le fait de rendre public (au moins une partie) du questionnaire et d’être honnête sur ses axes d’amélioration.

Principales conclusions de l’étude :

-91% des salariés déclarent aimer travailler sur une structure MEDICA (2009 : 90%)

-98% des salariés aiment leur métier (2009 : 97%)

-8 salariés sur 10 recommanderaient à leur entourage de travailler chez MEDICA. Un taux de recommandation en forte progression par rapport à 2009 (2009 : 7 salariés sur 10)

-85% des salariés interrogés reconnaissent la volonté du Groupe MEDICA de bien former ses équipes. En le niveau est plus faible concernant les possibilités d’évolutions professionnelles

Principales améliorations faites depuis 2006 :

-Amélioration la qualité de la prise en charge et l’environnement de travail au quotidien des personnels : commande de
nouveaux lits médicalisés opérations de « relooking » des établissements et des salles de pause…

-Mise en place d’une base de gestion documentaire MEDIGED

-Nomination sur chaque établissement de collaborateurs référents qui assurent le relais de l’information

-Envoi du journal interne « Echanges » au domicile de chaque salarié du Groupe

-Diffusion d’une lettre d’information mensuelle à des collaborateurs relai identifiés.

Principaux axes d’améliorations pour 2010

-Accès aux différentes formations qualifiantes et diplômantes pour tous les salariés (le questionnaire fait état de niveaux plus faibles concernant les possibilités d’évolution, l’information sur les offres de formation et l’adéquation des offres aux besoins de chacun).

-Lancement d’une nouvelle formule du journal interne « Echanges ». Objectif : se rapprocher des expériences quotidiennes vécues par chacun sur sa structure et devenir un relais d’information important sur les offres de formation.

Carrefour. 12 jours d'absentéisme par an an par salarié

Chez Carrefour, chaque salarié est en moyenne absent 12 jours par an.

Sur ces 12 jours, 9 sont le fait de la maladie et 3 des accidents du travail ou maladies professionnelles.

12 jours, cela parait déjà assez important, mais c’est à mettre en perspective de notre belle moyenne nationale qui est de 17,8 jours d’absence par salarié.

Carrefour est donc une entreprise plus performante que la moyenne en terme d’absentéisme.

L’absentéisme est un indicateur de performance RH important car il est lié à la motivation des collaborateurs et à leurs conditions de travail.

Quelques infos sur l’absentéisme en France en 2009 :

– Les secteurs des Services et de la Santé sont les plus mauvais à 5,16 % et 5,01%

– Derrière eux arrivent l’Industrie (4,01%) et le BTP (4,47%)

– Le secteur du Commerce détient la palme du présentéisme avec 3,47% d’absentéimse

– La région Méditerranée présente le taux d’absentéisme le plus fort : 5,3%

– Les PME présentent le plus fort taux (5,03%)

– Les grands groupes présentent 4,96% d’absentéisme

Pour plus d’infos, je vous invite à la lecture du rapport d’Alma Consulting Group sur le sujet.

HP signe un accord sur le télétravail

Les différentes entités du groupe Hewlett Packard en France, et toutes leurs organisations syndicales représentatives (CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT et FO) ont signé un accord sur le télétravail s’appliquant à l’ensemble des salariés du groupe. Il pose un cadre aux diverses formes du télétravail, soit à la demande de l’entreprise…