Top10 des entreprises où il fait bon faire du Marketing – HappyAtWork

Comme chaque mercredi, meilleures-entreprises.com / choosemycompany.com vous présente son #ClassementHappyduMercredi et ses 5 learnings !

Aujourd’hui, le Top10 des entreprises où les professionnels du Marketing sont les plus heureux et motivés (Source HappyAtWork by meilleures-entreprises.com / choosemycompany.com 4230 répondants)

Classement HappyAtWork Marketing

#1 Learning : Mieux vaut être jeune !

En marketing, les jeunes sont plus motivés et heureux  que les plus expérimentés. 6pts de motivation les séparent (59% de motivation pour les -5 ans d’expérience vs 53% pour les +20 ans d’expérience).

#2 Learning : « Marketing impact »

L’impact est le véritable point fort de leur motivation. Les professionnels du marketing sont 69% à voir l’impact de leur travail sur la réussite de l’entreprise. Soit 12pts de plus que l’ensemble des salariés (57%). Le marketing est donc perçu comme une fonction clé de la stratégie de l’entreprise. La motivation s’en ressent !

#3 Learning : Dans quel secteur travailler ?
Les entreprises de l’IT et le Digital (BlablaCar, Deezer, voyages-SNCF.com, showroomprive.com) sont celles qui rendent les professionnels du marketing les plus heureux et motivés (64% de motivation). Bien loin devant les entreprises de l’audit et du conseil, qui arrivent en queue de peloton (49% de motivation). 

#4 Learning : Ce que j’aime le moins dans mon entreprise…

Le moins dans mon entreprise (marketing)

#5 Learning : Ce que j’aime le plus dans ma mission …

Le plus dans ma mission (marketing)

 

Top10 entreprises où il fait bon faire de la communication – HappyAtWork !

Comme chaque mercredi, meilleures-entreprises.com / choosemycompany.com vous présente son #ClassementHappyduMercredi et ses 5 learnings !

Aujourd’hui, le Top10 des entreprises où les professionnels de la communication sont les plus heureux et motivés (Source HappyAtWork by meilleures-entreprises.com / choosemycompany.com 2653 répondants)
Capture d’écran 2017-05-10 à 17.52.09

#1 Learning : L’annonceur plutôt que l’agence !

63% des professionnels de la communication travaillant pour des « annonceurs » s’estiment motivés et heureux. C’est 7 points de plus que pour ceux qui travaillent en agence (56,7%).

#2 Learning : La com stimule l’intellect !

Fonction innovante et à l’affût des nouvelles tendances, usages et outils, la communication développe les compétences professionnelles.

C’est le point fort ! 71,6% des salariés professionnels de la communication. apprennent et progressent dans leur métier. C’est +10pts vs ensemble des salariés. sur cette même question.

#3 Learning : Vive les femmes !

La communication est clairement une fonction féminine trustée par les femmes. 2/3 des 2653 « communicants » ayant répondu à l’enquête HappyAtWork  sont des femmes.

#4 Learning : Une « certaine » fierté…

64,5% des professionnels de la communication sont fiers de leur entreprise (produits et services). Il vaut mieux me direz-vous  ! Et c’est +7 pts au dessus de la moyenne de l’ensemble des salariés (fiers à 57%). Mais cela veut aussi dire qu’un tiers des communicants ne sont pas fiers de ce qu’ils promeuvent !!!

#5 Learning : Ce que j’aime le plus dans ma mission …

Je vous laisse apprécier les mots qui se détachent !

Nuage de mot HappyAtWork - Communication

Top 20 des entreprises où les Séniors / Silvers sont les plus heureux

Comme chaque mercredi, meilleures-entreprises.com vous présente le #ClassementHappyduMercredi.

Aujourd’hui, le classement des entreprises où les séniors -ou désormais appelés les « Silver »- sont les plus heureux et motivés.

Classement des entreprises où les séniors sont les plus heureux

#1 Learning : Les Silvers aiment les entreprises du digital 

Qui a dit que les séniors n’étaient pas à l’aise dans les entreprises les plus innovantes et dynamiques ?

LinkbyNet, Voyages-SNCF.com, Claranet ou Axess, pure players du digital, figurent parmi les 20 entreprises où les Silver sont les plus heureux. Thales ou Safran, plutôt technologiques également, sont bien présents ! Plus prévisible, EDF et l’Education Nationale sont également des organisations où il fait bon être sénior !

#2 Learning : Les Silvers éprouvent du plaisir à faire leur travail

C’est LA plus grande satisfaction des Silvers : ils aiment faire leur travail au quotidien.

63,4% des Silvers disent éprouver du plaisir à faire leur travail. C’est 7 points de plus que les débutants (-5 ans d’expérience) qui sont seulement 57,6% à prendre du plaisir dans leur travail.

#3 Learning : Les Silvers sont fiers de leur entreprise 

C’est leur 2ème source de motivation. Les Silvers sont fiers des produits et des services proposés par leurs entreprises (61% de satisfaction). Comparé au débutant, c’est 5 points de plus (8ème satisfaction des débutants, 56% de satisfaction)

#4 Learning : Les Silvers ne voient plus comment évoluer dans leur entreprise, mais …

…mais les jeunes non plus… :-(

Seuls 38% des Silvers voient comment évoluer dans leur entreprises (formation, projets, mobilité). A peu près aussi peu que les jeunes (39,3%). Ce score est meilleur chez les hommes (41,9%) et chute à 37,3% pour les femmes. Les femmes Silver sont donc de très loin les plus pessimistes quant à leur évolution professionnelle.

#5 Learning : Pour « vieillir heureux », il faut « diriger » ou faire des Ressources Humaines.

Parmi toutes les fonctions, la Direction Générale est la plus heureuse : 76,8% de satisfaction. Puis viennent les Ressources Humaines (68,4%).

Très loin devant les fonctions plus « tristes » comme l’IT (41,8%) et la production (39,1%)

Source HappyAtWork by meilleures-entreprises.com. Data du 19 avril 2017. 110114 avis  dont 8584 avis de Silvers (+20 ans d’ancienneté / expérience)

 

J’ai déjà une enquête interne ? HappyAtWork FAQ#3

HappyAtWork-démarche-HDNous avons déjà une enquête interne traditionnelle. Comment est-ce que les deux approches peuvent fonctionner ensemble?

HappyAtWork se concentre sur la motivation (vs la satisfaction). Plusieurs approches sont possibles pour garantir la continuité avec votre enquête existante :

– faire correspondre des résultats des enquêtes précédentes sur le modèle Happy pour harmoniser l’analyse (mapping)

– inclure des questions spécifiques de vos enquêtes précédentes directement dans votre questionnaire HappyAtWork afin de suivre directement leur évolution

– une alternance entre le baromètre Happy et votre questionnaire actuel (par exemple, tous les deux ans)

« Nous avons des plans d’action en cours. Dois-je attendre qu’ils soient mises en œuvre pour faire une enquête? »

Dans le cadre d’un projet de transformation, la « prise de température » directe peut présenter deux avantages :

1 / vous impliquez vos équipes dès le début de vos projets et vous répondez à leur désir de s’exprimer

2 / vous créez des données de référence (baseline) qui vous permettent de suivre le progrès en temps réel, au fur et à mesure que vous avancez sur votre plan d’action. Votre stratégie dépend bien sûr de la portée de vos transformations, de leur durée et du contexte de votre organisation.

« Le timing est important – je ne veux pas sonder trop souvent. »

Bien plus qu’un simple «audit», HappyAtWork vous permet de prendre la température du niveau de motivation dans vos équipes d’une manière positive, simple et rapide. En effectuant un sondage simple de manière régulière, vous dédramatisez le processus d’enquête. L’écoute des collaborateurs devient une partie intégrante de votre culture interne. Vous pouvez utiliser l’interface d’administration selon vos besoins : enquête annuelle, bi-annuelle, en baromètre mensuel sur un échantillon, ou même sur les différentes dates d’anniversaire, par exemple.

«Nous traversons quelques grands changements / moments clés dans notre cycle RH ( restructuration, entretiens de fin d’année ….). Je ne veux pas de sonder trop près à ces événements »

Le calendrier est important pour obtenir des résultats objectifs dans votre enquête. Nous vous suggérons de prendre en compte davantage l’attention et la participation potentielle plutôt que de la nature des événements pour sélectionner votre date d’enquête. Se lancer dans une nouvelle phase ou dans un nouveau un projet en écoutant des équipes peut même favoriser une dynamique positive autour des changements.

Une enquête Happy, c’est quoi ? HappyAtWork FAQ#2

HappyAtWork-démarche-HDQu’est-ce qui fait la spécificité de la méthodologie et des outils « Happy » ?

HappyAtWork n’est pas qu’un banal questionnaire. C’est un véritable outil de gestion de la réputation lorsqu’il est exploité pleinement. HappyAtWork utilise une méthodologie simple et directe pour aller au cœur de ce qui motive les collaborateurs. Votre enquête génère du contenu qui vous permet de faire deux choses : analyser pour comprendre et progresser en interne et de communiquer en externe, comme sur les réseaux sociaux . Les outils en ligne se mettent à jour au fur et à mesure des avis laissés par vos collaborateurs. Cela vous permet d’explorer et publier du contenu en temps réel et selon vous souhaits.

Puis-je changer ou ajouter des questions d’analyse?

Les questionnaires de base Happy sont des questionnaires standardisés. Ils sont conçus pour permettre non seulement de réaliser des benchmarks et des comparaisons mais également l’accréditation pour nos Labels sur des critères équitables et objectifs. Pour explorer des domaines spécifiques, propres à votre organisation et qui vous semblent importants, vous pouvez personnaliser votre enquête avec des questions ouvertes et fermées. Des blocs supplémentaires de questions sont disponibles (Intégration / onboarding, Leadership, Agilité et la culture, les relations clients …). Nous serons également ravis de vous aider à formuler vos propres questions.

Le questionnaire est très compact – aurai-je assez de détails pour bien comprendre ce que mes équipes pensent?

Inspirés par les concepts de Flow, de la Psychologie Positive et de la Démarche Appréciative, les questionnaires de base HappyAtWork se concentrent sur principaux facteurs de motivation intrinsèques et extrinsèques dans le lieu de travail. Les 18 questions fermées sont suivies par quatre questions ouvertes pour explorer ce qui plait le plus et le moins aux collaborateurs dans leur entreprise et leur mission. Cette expression libre est ainsi structurée, et incite tous les collaborateurs à donner leur avis. Un contenu utile est alors généré : des commentaires forts et critiques pour une vision complète de votre organisation. Cette approche directe et simple, basée sur la réalité fait ressortir les facteurs essentiels de motivation. Il assure la qualité et la quantité des réponses en limitant la lassitude des collaborateurs face au questionnaire et les préjugés correspondants.

Puis-je personnaliser le questionnaire HappyAtWork pour l’adapter à mon organisation ? 

Oui ! Le questionnaire de HappyAtWork standard contient déjà cinq items démographiques (fonction, expérience, ancienneté, contrat, genre) à travers lesquels vos données peuvent être triées. Vous pouvez personnaliser avec des questions démographiques additionnelles (département, site, métier, etc …). Vos données peuvent ensuite faire l’objet de benchmarks internes versus les différents éléments démographiques que vous choisissez.

Mes résultats sont-ils automatiquement rendus publics?

Le processus d’enquête Happy se déroule en deux phases distinctes :
1 / vous explorez vos résultats: administration et questionnaire d’analyse
2 / vous communiquez si vous le souhaitez : publication des notes et des commentaires dans votre widget + la participation aux labels Happy et les opérations médias associées

C’est votre 1ère enquête « salariés » ? HappyAtWork FAQ #1

HappyAtWork-démarche-HD

«Nous n’avons jamais fait d’enquête auprès des collaborateurs ! Pourquoi devrais-je en faire une maintenant? »

Dans un contexte de plus en plus complexe, la valeur de votre entreprise dépend de la qualité de vos relations avec l’ensemble de vos partenaires, notamment les collaborateurs, les candidats et les clients. Ils traitent avec vous tous les jours de manière très concrète et opérationnelle. En sachant ce qu’ils pensent vraiment, vous créez des relations de confiance et des opportunités et vous optimisez les objectifs de l’entreprise.

« J’ai peur que l’enquête génère beaucoup d’attentes …. »

Oui, les enquêtes engendrent des attentes. En menant une enquête, vous adressez la première et la plus importante attente de vos collaborateurs : celle d’être écouté. En entrant dans un dialogue positif et en demandant aux collaborateurs ce qui les motive, vous générez du contenu autour duquel vous pouvez échanger de façon constructive. Vous bénéficiez également du retour authentique sur le ressenti et la perception de vos équipes à un moment donné.

« Mais je devrai partager les résultats …. »

Le partage des résultats est un élément clé du processus d’enquête. Un retour rapide et honnête sur les principales conclusions de l’enquête est important pour générer de la confiance et de l’ouverture. HappyAtWork vous donne des outils (présentations, modèles de courriers, exemples de note de synthèse interne …) pour vous aider à accompagner ce processus, tout en favorisant la communication ouverte. Rappelez-vous, les résultats ne sont pas une fin en soi, mais un moyen et une base pour échanger et pour en apprendre davantage sur votre organisation !

« Que faire si mes résultats sont mauvais? »

Lorsque vous effectuez une étude HappyAtWork, vous générez non seulement «les résultats», mais surtout du contenu sur ce qui motive vos équipes, constitue votre culture de travail spécifique et lui procure son énergie. Il en ressortira bien sûr des axes forts et d’autres qui doivent être travaillés. Il s’agit d’une information précieuse. Les collaborateurs n’attendent pas de vous que vous soyez parfaits, mais ils souhaitent à tout le moins la reconnaissance de leurs opinions et de l’honnêteté dans le partage des résultats. Ces derniers ne sont sont qu’un instantané ; c’est le taux de participation qui est la véritable mesure de la confiance et l’engagement et c’est celui-ci que vous devez suivre attentivement. Par conséquent, partagez de manière transparente et rapide après la clôture de l’enquête, et fixez des priorités claires.

« Les informations sont très utiles – mais nous ne pouvons pas tout régler! »

Le choix des priorités est la responsabilité de l’équipe de Direction qui détient la vision directe des objectifs stratégiques et des ressources disponibles. Fixer 1 ou 2 des priorités claires et expliquer pourquoi elles ont été choisies (et inversement en expliquant pourquoi d’autres initiatives ne l’étaient pas) donne un sens et de l’élan à votre processus HappyAtWork. Les collaborateurs peuvent alors participer activement à la création et à la mise en œuvre des solutions.

Les entreprises où les jeunes diplômés sont heureux ! Classement HappyAtWork for Starters

HappyStarters

Les entreprises où il fait bon débuter sa carrière »

Élaboré à partir du questionnaire HappyAtWork de meilleures-entreprises.com, ce classement recueille les avis des collaborateurs salariés de 0 à 3 ans d’expérience professionnelle.

6 dimensions sont analysées : développement professionnel, environnement de travail, management, salaire & reconnaissance, fierté, fun & plaisir.

Avec ses 18 questions centrées sur le ressenti et l’individu, HappyAtWork permet aux salariés et aux organisations d’identifier les leviers de motivation, afin de développer l’énergie positive et la performance au quotidien.

Capture d’écran 2014-06-12 à 12.38.56

Ce qui rend les jeunes diplômés heureux…ou pas

Le 1er emploi est déterminant dans la vie d’un jeune diplômé.

Il constitue la 1ère étape de la construction d’une carrière.

meilleures-entreprises.com a donc souhaité aller au coeur de ce qui motive ces « Starters »  pendant leurs 3 premières années d’expérience.

Pour les entreprise, l’enjeu est élevé ! Car répondre aux besoins de développement des jeunes, c’est gagner en performance tout en attirant les meilleurs talents.

Motivation#1

Le travail bien fait est la plus grande source de motivation des Starters (70,8%)*. Il mesure les compétences acquises. Chez Berger-Levrault (éditeur de logiciels leader), les Starters ont à 87,4% le sentiment de produire un travail de qualité.

Motivation#2

Se sentir impliqué (64,9%) et s’engager dans ses responsabilités est le 2ème pilier de la motivation des Starters. Ensuite vient la fierté envers les produits et services (Celio / Sephora 83,3%).

Motivation#3

L’ambiance de travail (60,7%) est le 3ème pilier de la motivation des jeunes. Vivre dans un environnement stimulant favorisant l’intégration et la collaboration est essentiel pour les jeunes diplômés, notamment chez Extia (ESN / SSII) où 87,5% des Starters apprécient l’ambiance de travail.

Dé-Motivation

La compréhension de l’évaluation de la performance (36,4%) et l’encouragement par l’entourage professionnel (35,6%) sont des sources de démotivation chez les Starters.

Rares sont les entreprises -comme Alstom- qui réussissent à motiver leurs Starters sur ces dimensions (77,8% de satisfaction sur l’encouragement au quotidien)

Les études HappyAtWork mettent également en lumière un besoin de retours plus fréquents (feedback) de la part des managers.

Le feedback du manager est essentiel. C’est la clé du développement professionnel des Starters.

Un feedback bien construit – positif ou négatif –  est pour les jeunes le signe que leur travail a été vu et remarqué.

C’est donc la confirmation que leur contribution et leurs efforts sont utiles.

Cependant, comme l’illustre l’étude HappyTrainees©, la qualité du feedback reste à développer : cette dimension se trouve seulement à la 17ème place sur les 18 éléments de satisfaction pour les jeunes diplômés.

Pour obtenir l’enquête complète, contactez celica.thellier@mentreprises.com


Source:  enquête HappyAtWork 2014, 0-3 ans expérience, menée sur le site meilleures-entreprises.com— Echantillon de 3171 débutants dans 320 organisations
* % d’opinions favorables = nombre de réponses («tout à fait d’accord» + «d’accord») / nombre de réponses total, soit > 3,5 étoiles

Démarrer 2013 Heureux au Travail : 13 "Happy Facts" pour commencer l'année

Capture d’écran 2013-01-08 à 8.22.09 PM

Démarrer 2013 Heureux au Travail :  13 Happy Facts pour commencer l’année


Pour commencer 2013, l’équipe meilleures-entreprises.com vous souhaite bien sûr beaucoup d’épanouissement professionnel !

Et donc pour démarrer, voici les 13 « Happy Facts » pour comprendre les fondamentaux du bonheur au travail.

Happiness@Work, c’est :


  1. Une Emotion : du contentement simple à la joie
  2. Composé de plaisir, engagement, et de sens
  3. Depuis le sourire jusqu’à l’état de «flow», ou le fait d’être complètement absorbé par ce que l’on fait
  4. Un produit de l’empowerment, ou un état de choix et de contrôle, en lien avec la conscience critique de son environnement et de ses ressources
  5. Une notion ouverte : chaque individu est unique dans ce qui le rend heureux, et ces éléments peuvent évoluer avec le temps.  La connaissance de soi est donc très importante
  6. Souvent le résultat de découvertes et de réalisations, de la gratitude, et de choses simples («stop & smell the flowers»)
  7. Au travail, il s’agit de donner le meilleur de soi, être le plus créatif possible et avoir confiance en soi
  8. Le sentiment de bien faire, de se sentir à sa place car on met en action ses talents & compétences
  9. Pour tous, de la ligne de production jusqu’à la salle de conseil
  10. Pour les collaborateurs salariés, comprendre les notions d’expérience et de reconnaissance. Une notion plus dans la durée, et pas nécessairement dans une optique de promotion.  Cela peut  aussi inclure des idées d’obligation et de devoir
  11. Pour les stagiaires et apprentis, fondé sur le fait de progresser et de découvrir en contribuant
  12. De l’engagement, une énergie qui est développée par l’entreprise, mais dont l’origine et le potentiel résident en chacun
  13. Une notion moderne et responsable, qui nécessite de savoir ce qui vous motive et d’aller le chercher dans les missions et les équipes où vous agissez

En somme, c’est un état d’esprit positif permettant d’être autonome, de  s’impliquer, de choisir et de partager


Tous nos meilleurs vœux d’accomplissement, d’épanouissement et de découverte pour cette nouvelle année –


–       l’équipe meilleures-entreprises.com


Découvrez Happy Trainees, le premier label de qualité des stages

Capture d’écran 2012-11-15 à 17.25.54

Happy Trainees est le premier label de qualité des stages et apprentissages. Indépendant et ouvert à tous.

La France compte 1,2 millions de stagiaires en 2012.
Avec son questionnaire en ligne, meilleures-entreprises.com permet aux étudiants d’analyser leurs expériences sur 6 dimensions :
progression, management, environnement de travail, fierté, motivation & plaisir.

5questions à Celica Thellier d’Auzers, co-fondatrice de Happy Trainees Directrice des enquêtes / conseil chez meilleures-entreprise.com

Pourquoi avoir créé ce label Happy Trainees ?

En près de 20 ans chez L’Oréal, j’ai travaillé sur le recrutement, la marque employeur et les enquêtes d’engagement au niveau mondial. Les jeunes se posent finalement une question simple :
« C’est comment de travailler dans cette entreprise ? Y serais-je heureux ? »
Nous avons donc créé Happy Trainees pour aider les entreprises à répondre à cette question, en se basant sur les témoignages de ceux qui sont déjà dans l’entreprise.

Que signifie être «Happy» pour un stagiaire ou un apprenti ?

La méthodologie Happy s’appuie sur la notion d’empowerment, c’est à dire s’approprier son environnement et ses propres ressources pour être autonome et agir.
Nous déclinons ensuite en deux piliers fondamentaux : l’
enablement – ou avoir les moyens de bien faire son travail – et l’engagement – ou développer l’envie de s’impliquer et donner de soi.

Les dimensions évaluées sont spécialement adaptées aux stages et apprentissages, dont l’objectif est de découvrir et apprendre tout en contribuant.

A travers la démarche Happy Trainees, vous conseillez les étudiants. Que leur dîtes-vous ?

Happy Trainees actionne deux leviers : le développement personnel et la motivation.
D’abord, il aide les étudiants à réfléchir sur eux :
« Qu’est-ce qui est important pour moi ? Comment être performant? ».
Ensuite, nous les aidons à appréhender leur engagement de manière co-responsable :
« Suis-je heureux ? Pourquoi ? Que dois-je mettre en action ? Comment puis-je agir ? ».
L’engagement est une énergie développée par l’entreprise, mais dont l’origine et le potentiel résident en chacun.

Comment fonctionnent les enquêtes ?

Happy Trainees est une démarche dynamique et généreuse.
Dynamique : Les étudiants s’expriment sur un support simple, rapide et ludique – 18 questions pour tout capter.
Les entreprises peuvent ensuite consolider les données par vague pour comprendre le ressenti de leurs stagiaires.
Généreuse : En participant à Happy Trainees, l’entreprise engage ses stagiaires et apprentis dans une démarche enrichissante. En donnant son avis, chaque étudiant reçoit un bilan personnel de ses réponses pour l’aider à réfléchir…et être heureux au travail.

Est-ce gratuit pour les entreprises ?

Notre objectif est double : aider les étudiants à mieux se connaître et mettre en valeur les entreprises qui contribuent à l’épanouissement professionnel de leurs stagiaires et apprentis.
Tout étudiant peut spontanément participer à la démarche en s’enregistrant sur meilleures-entreprises.com.
Toute entreprise peut mettre en place Happy Trainees en bénéficiant d’une formule gratuite. Elle peut ainsi communiquer librement sur sa performance et rejoindre les classements publiés
http://meilleures-entreprises.com/classement-des-meilleurs-stages.

Communique de Presse Happy Trainees 15-11-12

Choisir son entreprise ? Et si la vraie question était…

choose happiness

C’est comment de travailler dans cette boîte ?  Est-ce que je vais y être heureux ?

Voilà la question que les candidats se posent dans le fond. Et à laquelle aucun site web corporate (ou page facebook corporate, pour ainsi dire) ne répond.

On appelle ses amis (ou les amis des amis), on demande comment sont les locaux, si on a des copains, si les ordis sont biens, et si les boss sont sympas, si c’est prestigieux, si les produits sont chouettes…

Et si dans le fond, c’était beaucoup plus que cela ?

Déjà, il faut partir de la connaissance de soi : de ses talents, de ses envies, de ses motivations.

Ensuite, vient l’organisation, chacune avec ses spécificités en termes de métier, de culture et du travail de tous les jours.

Comprendre les deux, c’est déjà franchir un pas important pour une entrée efficace dans la vie active.

Etre heureux au travail, au-delà du simple bien-être, c’est le fait de s’épanouir professionnellement en étant « empowered ».   S’approprier son environnement, ses ressources, être impliqué, et accomplir.

C’est une notion moderne et responsable, qui permet de s’orienter dans ses choix de mission et d’entreprise.

Dans le fond, il y a deux choses qui comptent :   d’abord, c’est avoir les moyens de faire bien son travail :  la mise en action des compétences, un environnement stimulant et bienveillant, un management qui donne des objectifs clairs et des feedbacks.  Ensuite vient le côté émotionnel de l’équation, qui permet de s’engager :  le sens pour soi et pour les autres, la fierté, et même le plaisir et l’amusement.

C’est se poser les bonnes questions et lire les organisations autrement que par leurs produits et leur performance.

C’est comprendre ce qui est important pour soi et d’aller le chercher…et ainsi être heureux.