Pourquoi la chasse sur LinkedIn n'est pas adaptée aux entreprises

72044-lion-roars-in-his-enclosur

Imaginez :

1. vous vous abonnez à LinkedIn

2. vous faites une requête et vous affichez les profils que vous cherchez

3. vous envoyez un email aux candidats qui vous intéressent

4. vous rencontrez ceux qui sont intéressés par votre entreprise et votre mission

5. vous embauchez

Résultats :  vous êtes allé vite et vous avez économisé les frais de cabinet de chasse, soit 20-25% du salaire annuel du candidat

Problème : cela n’est pas si simple.

Pourquoi ?

Raison 1 : le candidat n’est pas … candidat

Un cabinet de recrutement essaie de trouver une correspondance entre un candidat et un recruteur. Le candidat connait la règle, donc même s’il est sollicité, il sait qu’il doit encore convaincre le recruteur.

Mais lorsqu’il est sollicité par le recruteur lui-même, le candidat se retrouve dans une position de force inédite. Il est déjà « choisi ».

En réalité, c’est faux. Mais mettez-vous à la place du candidat qui décroche son téléphone et qui entend « Bonjour, c’est L’Oréal, on est intéressé par votre profil. Peut-on se voir svp ? »

De ce petit bout de conversation téléphonique découlent 2 problèmes :

Le recruteur perd son ascendant : cela biaise l’entretien et déforme la négociation salariale.

la gestion du refus est compliquée : « Vous ne m’avez rien demandé. Je vous demande de venir me voir. Je vous écoute. Je vous indique qu’en fait vous ne m’intéressez pas ».

Raison 2 : il est risqué d’être en première ligne

Tout bon RH s’expose le moins possible, c’est bien connu. Or là, on lui demande de sortir du bois et d’aller chasser tout seul. Quels sont les risques ?

Mettre en péril la confidentialité : recruter est stratégique. Détailler ses besoins revient à ouvrir le grand livre de son entreprise. Il convient donc de filtrer le plus possible les candidats avant de leur parler librement. Appeler des CV (fut-ce-t-ils excellents) n’est pas la même chose que de rencontrer des candidats validés par un cabinet.

Risquer sa réputation : recruter est un processus intégrant des étapes parfois laborieuses. Il faut répondre aux questions des candidats, débriefer les candidats non retenus, faire des réponses négatives…

Les RH savent le faire mais sous la pression opérationnelle, il se peut que certaines étapes soient négligées. Or dans un processus de recrutement, l’image de l’entreprise est exposée. Lorsque le cabinet ne fait pas bien ce travail de suivi, le candidat est fâché contre le cabinet. La belle affaire.

Mais des candidats frustrés et énervés contre des employeurs représentent de tout autres risques. Car les réputations se construisent vite.

Raison 3 : chasser sur LinkedIn requiert une organisation adéquate.

De l’élaboration du besoin au tri de CV en passant par l’organisation des rendez-vous, l’évaluation, le suivi, les propositions financières, les négociations…les étapes dans le recrutement ne manquent pas.

Toutes les étapes sont maîtrisées par n’importe quel RH qui se respecte. Mais les accomplir toutes peut être fastidieux et surtout, requiert des compétences différentes. Internaliser la chasse nécessite donc une petite organisation que les recruteurs ne peuvent pas forcément s’offrir

Les lions l’ont compris : ils ont le pouvoir. Ils laissent donc aux lionnes le soin de chasser.

Top 5 des meilleures entreprises d'après leurs salariés, trimestre 4

Everest_Summit1

A tout moment, chaque salarié peut anonymement évaluer la qualité de son employeur*.
Il suffit de se connecter sur meilleures-entreprises.com.
Les résultats sont publiés en temps réel.

Classement des meilleures entreprises de ce 4ème trimestre 2011.

Catégorie Grands Groupes
(+5000 salariés)

  1. Vivendi (80 EDV®)
  2. Eurovia  (78,3 EDV®)
  3. Snecma (74 EDV®)
  4. GDF Suez Energie Services (66,9 EDV®)
  5. Bosch (66,1 EDV®)


Catégorie Entreprises Intermédiaires
(250 à 5000 salariés)

  1. Aldes Aéraulique (79,7 EDV®)
  2. Ciments Français  (72,9 EDV®)
  3. Sephora (71,9 EDV®)
  4. Henkel (70,6 EDV®)
  5. Nature et Découvertes (69,2 EDV®)


Catégorie PME
(-250 salariés)

  1. Somone (84,7 EDV®)
  2. Riso France  (76,7 EDV®)
  3. DDB (73,3 EDV®)
  4. Arismore (70 EDV®)
  5. Terre Armée (65,8 EDV®)


Catégorie «Top Recruteurs» : IT
Ce trimestre, classement spécial des top recruteurs du secteur informatique.

  1. Somone (84,7 EDV®)
  2. Vivendi  (80 EDV®)
  3. Arismore (70 EDV®)
  4. Microsoft (68,1 EDV®)
  5. Solucom (66,2 EDV®)


*A propos de ce questionnaire

L’enquête du 4ème trimestre 2011 porte sur 5000 salariés ayant spontanément et librement répondu au questionnaire «Fait-il bon vivre dans votre entreprise ?», réalisé en partenariat méthodologique  avec le Ciffop Université Paris 2.
Retrouvez tous les classements détaillés par taille d’entreprise, secteurs d’activité et zones géographiques sur http://www.meilleures-entreprises.com

Retrouvez l’intégralité du communiqué de presse ici CP29-11-11

Comment les entreprises se présentent aux étudiants (en image) ?

meilleures-entreprises.com est partenaire de la plupart des forums étudiants (Dauphine, ESCP, Arts & Métiers, Audencia, Supelec, Centrale Paris, Essca, UTC, Telecom, ESIEE, Université Paris Est, ESCOM, Centrale Nantes, ICAM…).

On a donc la chance de pouvoir apprécier les efforts que les entreprises déploient pour se présenter aux étudiants.

Tour d’horizon des plus belles réalisations (par ordre alphabétique) :

Accenture

Air Liquide

Akka

Armee de Terre

Assystem

Bouygues Immobilier

Cap Gemini

Cegelec

EDF

EDF2

Faurecia

GDF SUEZ

General Electric

Informatique CDC

L'Oreal

Nestlé

Orange

Philips

Renault

Reponse Groupe

Schlumberger2

Siemens

Thales

Unilever

Valeo

Veolia

meilleures-entreprises.com partenaire du forum Comutec (UTC)

etudiants

En analysant les attentes des étudiants vis à vis des entreprises, et en les conseillant dans le choix de leur futur employeur, meilleures-entreprises.com est partenaire des principales :

école d’ingénieurs (ARTS & METIERS PARIS TECH, ESTP, TELECOM SUD PARIS, TELECOM ECOLE DE MANAGEMENT, TELECOM PARIS TECH, LES PONTS PARIS TECH, CENTRALE NANTES, MINES de NANTES, ICAM, POLYTECH NANTES, ONIRIS, ENTPE, ESIEE Engineering……)

écoles de commerce (ESCP, AUDENCIA, ESSCA, ESIEE Management, IESEG, ADVANCIA…)

universités (DAUPHINE, UTC, PARIS EST, PARIS 2 CIFFOP,…)

Pour la première fois, meilleures-entreprises.com s’associe à l’UTC et son forum COMUTEC (84 entreprises, 1700 étudiants) qui a lieu demain, jeudi 17 novembre.

L’UTC est la 1ère école d’ingénieur généraliste post-bac.

Elle a pour mission de former des étudiants capables de maîtriser les interactions entre la technologie et l’homme, évoluer dans un environnement mondial et conduire des projets innovants dans les domaines de l’industrie et de la recherche.

Au plus près des étudiants, nous les interrogerons directement sur Ipads afin de mieux comprendre ce qu’ils attendent en terme de :

  • rémunération
  • développement professionnel
  • culture d’entreprise
  • métiers et responsabilités
  • développement durable, éthique, gouvernance

A demain !!!

meilleures-entreprises.com partenaire du forum DESCARTES

Capture d’écran 2011-11-08 à 11.43.57

Après AUDENCIA, ESSCA, ESCP, ARTS & METIERS, DAUPHINE, ESTP, IESEG, TELECOM, … meilleures-entreprises.com sera donc partenaire du forum DESCARTES.

Le Forum Descartes, c’est plus de 50 entreprises prestigieuses qui vont à la rencontre de plus de 1200 étudiants.

Des étudiants au profils très riches et variés puisque le forum regroupe différentes écoles telles que Les Ponts Paris Tech, l’ESIEE, L’Université Paris EST, l’ENSG, l’Ecole d’architecture ed la ville et des territoires, mais aussi de nombreux CFA tels que SUP 2000, Descartes, Ingénieurs 2000.

Comme d’habitude, meilleures-entreprises.com s’appuiera sur les étudiants de l’école pour mieux connaître les attentes des jeunes vis à vis de leur futur employeur.

Ce questionnaire, réalisé sur des Ipads auprès d’un échantillon de 250 étudiants présents le jour du forum est développé en partenariat avec le CIFFOP (Université Paris 2).

Il permet de décrypter les aspirations sur des thèmes aussi fondamentaux que :

– la rémunération

– le développement professionnel

– la culture de l’entreprise

– les métiers et responsabilités

– le type d’employeur et sa réputation

Mais le but est également de pouvoir conseiller des étudiants avides d’informations transparentes, sur le choix de leur futur employeur.

C’est tout le sens de la démarche de meilleures-entreprises.com !