Idée cadeau : Licencier en s'amusant !

Vous avez toujours rêvé licencier en masse ?
Votre trip, c’est la boucherie sociale ?
Offrez-vous ce magnifique jeu de carte »Plan Social« .
Objectif : licencier au plus vite tous vos employés et délocaliser en Chine
Faites vite car plus de 3000 exemplaires se sont déjà vendus. L’éditeur relance sa production (probablement en Chine :-)) face au succès de ce petit jeu politiquement incorrect !

Vu sur Miss-cadeaux.fr

plan-social

L'interview de Laurent LABBE, fondateur meilleures-entreprises.fr, sur BFM hier soir

J’étais invité hier soir par Christophe Lyndi dans son émission « Le Grand Journal ».
Retrouvez l’intégralité de l’interview diffusée en direct sur BFM TV et Radio.

Pour réussir son entretien de recrutement, il faut poser de bonnes questions

Lorsque vous allez à un entretien de recrutement, il faut que vous vous soyez renseigné sur l’entreprise en question.

D’abord, le site web de l’entreprise. Même si son but est d’abord de renseigner les clients ou actionnaires plutôt que les candidats, il est incontournable. Si vous ne l’avez pas consulté, inutile d’aller en entretien.

Ensuite, l’actualité. Cherchez sur Google ce qui se dit. Soyez à la page. Un lancement de produit, une annonce de résultats, un procès… Connaissez le contexte, car vous pourrez être amené à donner votre avis.

Enfin, n’hésitez pas à évoquer les sujets qui sont importants à vos yeux : les objectifs que vous devrez atteindre, la politique de rémunération, les formations, l’environnement de travail, le mécénat, les valeurs, les compétences, le processus d’évaluation… Au-delà des réponses -qui vous donneront plus ou moins envoie de rejoindre l’entreprise- il s’agit de montrer que vous êtes quelqu’un d’exigeant.

Or l’exigence est un critère très attendu chez un candidat. Se montrer exigeant (avec tact bien sûr) au moment de l’entretien, c’est montrer au recruteur que vous serez également exigeant vis à vis de vous, de vos collègues, de vos clients…C’est une qualité fondamentale.

Être exigeant, c’est aussi montrer au recruteur que l’on ne lui « quémande » pas le poste. C’est important car le recruteur va évaluer votre « valeur » sur le marché. Plus il sentira que vous ne sautez pas sur la première proposition venue, plus il voudra vous recrutez.

Posez des questions ! Sinon, vous risquez de passer pour peu curieux.  Au pire cela peut être le signe d’un manque de confiance en vous.

Un de vos but, dans l’entretien sera donc d’établir un rapport de force équilibré : le recruteur a besoin de recruter un candidat compétent; vous avez besoin de trouver un poste et une entreprise qui vous correspondent. Il veut tout savoir de vous ? Essayez de tout savoir de son entreprise.

Croyez-moi, si vous réussissez à faire cela avec tact et finesse, sans jamais tomber dans l’arrogance, vous gagnerez son respect.

Si vos compétences suivent, vous avez presque gagné.

Pour questionner le recruteur, je vous invite à vous inspirer de la grille d’analyse RH établie par le Ciffop (Master RH université Paris 2) et meilleures-entreprises.fr.

Chaque entreprise est passée au crible de cette gille par ses propres salariés. Elle vous aidera à poser les bonnes questions. (dessous, c’est écrit en trop petit, mais retrouvez par exemple la grille de L’Oréal en cliquant ici)

Image 23

Renault. Quel type de faute pour l'espionnage industriel ?

Une procédure de licenciement pour faute lourde a été engagée chez Renault, à lire la presse, à l’encontre de trois cadres de la société. Les faits reprochés concernent semble-t-il la divulgation de secrets industriels relatifs au programme de véhicule électrique.

On ne connait pas les faits ni précisément ce qui est reproché, et les salariés concernés contestent les faits reprochés également par voie de presse. Mais du coup, c’est la notion de faute lourde qui est mise en avant par la presse. Qu’est ce qu’une faute lourde au juste ?

L’intention de nuire

Contrairement à ce qu’on imagine en général, il n’existe pas de graduation entre la faute grave et la faute lourde. Il s’agit de deux notions différentes. la définition classique de la faute lourde est la suivante : c’est la faute qui est commise par le salarié avec l’intention de nuire à l’employeur ou à l’entreprise. Le mobile du salarié doit être clairement établi. L’intention de nuire ne peut être déduite de la seule gravité ou du préjudice induit pour l’employeur.

Conséquences pour le salarié

Le salarié licencié pour faute lourde ne perçoit ni indemnité de licenciement ni indemnité compensatrice de préavis. Il touche en revanche son indemnité compensatrice de congés payés en ce qui concerne la période de référence antérieure (N-1). Mais attention, la faute lourde prive la salarié de l’indemnité compensatrice de congés payés correspondant à la période en cours.

Contrairement à une idée reçue largement répandue, le salarié licencié pour faute lourde (ou grave) perçoit bien les allocations chômage.

Retrouvez tous les conseils et pratiques en droit du travail sur le blog Avocatalk

Avocatalk


Top 5 des questions les plus étranges posées lors d'un entretien de recrutement par des entreprises sérieuses

347-les-bienfaits-de-l-igno

Sur Glassdoor.com, les salariés américains peuvent évaluer leurs entreprises (comme sur meilleures-entreprises.fr). Mais on trouve aussi sur ce site très utile, la liste de questions posées lors des  entretiens de recrutement.

Sélection des 5 plus étranges :

1. Goldman Sachs : « Si vous faisiez la taille d’un crayon et introduit dans un mixer, comment feriez-vous pour vous en sortir ? »

2. Capital One : « Entre 1 et 10, à quel point êtes-vous taré ?

3. Google : « Combien de ballons de basket pouvez-vous mettre dans cette pièce ? »

4. Epic System : « Une pomme coûte 20 centimes, une orange coûte 40 centimes, une grappe de raison coûte 60 centimes. Combien coût une poire ? »

5. Facebook : Combien de questions devez-vous poser pour découvrir un nombre entre 1 et 1000, sachant qu’on ne peut vous répondre que par « plus haut » ou  » plus bas » ?

N’hésitez pas à nous faire part des questions bizarres qu’on vous a posées !

Comment améliorer la productivité des femmes qui ont leurs règles ?

1_menstruation_machineCrédit : Design Interactions RCA : Hiromi Ozaki

Un employeur norvégien a récemment obligé ses salariées à porter un bracelet rouge lorsqu’elle ont leurs règles ! (je n’arrive pas à savoir qui c’est… c’est un peu frustrant)

Motif : justifier de plus fréquents passage aux toilettes, et en créant une pression, améliorer la productivité.

C’est en réalisant une étude sur la productivité que le syndicat Norvégien Parat s’est rendu compte de cette pratique invraisemblable.

«L’étude affirme que les entreprises sont en train de devenir obsédées par la productivité perdue à cause des employés passant trop de temps à répondre aux appels de la nature», explique le Daily Mail.

Cette idée ne manque pas de mauvais goût, mais pour aller jusqu’au bout, j’invite le patron de cette entreprise à se procurer cette machine à menstruations.

Inventée par une artiste japonaise du Royal College of Art de Londres -Hiromi Ozaki- elle procure via un système de chocs électriques et une poche de sang, les effets et les sensations éprouvées par les femmes lors de ce moment de leur vie.

Retrouvez-la sur le blog Sputniko.

Ou ici en vidéo (c’est assez réaliste donc c’est un peu choquant. Espérons donc que cela choquera jusqu’en Norvège !)

Menstruation Machine – Takashi’s Take from Sputniko! on Vimeo.

Votez pour la pire entreprise de l'année !

Chaque année, les Public Eye Awards remettent le prix de la pire entreprise de l’année.

Ce prix est remise par La Déclaration de Berne (DB) et Greenpeace Suisse, qui organisent depuis 2000 le contre-sommet critique du rendez-vous annuel du World Economic Forum (WEF) à Davos

Cette année, 6 entreprises sont nominées pour le prix de la pire entreprise de l’année :

BP pour « La marée noire du Golfe du Mexique qui a tué 11 personnes et dévasté de gigantesques zones océaniques pour des décennies »

AngloGold Ashanti qui « contamine les sols et les personnes dans le cadre de l’exploitation de ses mines d’or au Ghana »

Axpo qui « se procure de l’uranium dans l’un des endroits les plus irradié au monde et cache ce fait depuis des années »

Fowconn dont « les conditions de travail misérables dans les usines de Foxconn ont poussé 18 employés au suicide en 2010 »

Neste Oil qui « produit en masse un agrocarburant et se rend coupable d’importantes déforestations »

Philip Morris qui « a porté plainte contre la loi anti tabac de l’Uruguay, et ce faisant porte atteinte à la politique de santé public de ce pays »

Élisez votre entreprise « préférée » en cliquant sur l’un des logos ci-dessous !

FoxconnAxpoBP

AnglogoldNEsteOilPhilipMoris

Rhodia. Le recyclage de terres rares, c'est quoi ?

Leader mondial des formulations à base de terres rares, Rhodia vient de mettre au point un nouveau procédé de récupération et de séparation des terres rares contenues dans les lampes basse consommation usagées. Issue des programmes de recherche menés par Rhodia depuis de nombreuses années sur le cycle de vie de ses produits, cette filière originale de recyclage des poudres luminophores ouvre de nouvelles perspectives environnementales et économiques à l’échelle européenne.

Une fois collectées puis triées, les lampes usagées sont à ce jour traitées par des sociétés spécialisées qui en valorisent ensuite les différents composants (verre, métaux, plastiques, mercure). Les poudres luminophores, concentrées en terres rares, sont quant à elles mises en décharge. Grâce au nouveau procédé développé par Rhodia, elles pourront désormais être recyclées dans les usines du Groupe à Saint-Fons (69) puis à La Rochelle (17), cette dernière détenant un savoir-faire unique en Europe en matière de séparation des terres rares.

« Alors que la demande mondiale en terres rares connaît un essor supérieur à 6% par an, ce projet ouvre la voie à de nouvelles sources de terres rares directement adaptées aux besoins du marché. Cette filière devrait être opérationnelle dès le premier trimestre 2012 et permettre à terme la création d’environ 25 emplois directs au sein du Groupe » explique Frédéric Carencotte, Directeur Industriel de Rhodia Rare Earth Systems en charge des projets de recyclage. « Ce projet, qui vise par ailleurs à limiter l’utilisation de cette ressource, illustre l’engagement de Rhodia en faveur d’un développement toujours plus durable ».

Acteur clé du marché des terres rares, Rhodia développe de nombreuses innovations entrant dans des applications de la vie quotidienne (écrans plats, lampes à faible consommation d’énergie, dépollution automobile, optique de haute précision…)

Poralu Marine. Des salariés satisfaits

Les 120 salariés de Poralu Marine (équipements portuaires haut de gamme) ont été consultés lors d’une enquête de satisfaction interne.

Objectifs : connaître les ressentis des salariés afin de définir et optimiser la politique de Ressources Humaines.

A noter que 80% des salariés ont choisi de répondre au questionnaire de façon nominative.

D’habitude, les questionnaires sont anonymes. Le fait de répondre de façon nominative montre la confiance qu’on les salariés en leur management !

Ce qui ressort du questionnaire, c’est que 90% des salariés déclarent réaliser un travail intéressant et motivant et participer ainsi à la satisfaction du client et au développement de l’entreprise.

Et 96% se déclarent fiers de travailler pour Poralu Marine.

Dans les actions mise en place par les Ressouces Humaines, j’ai pu noter ce concept « Poralu Spirit » dont le slogan est « Le plaisir partagé précède la performance ».

Il n’est pas très fréquent -et c’est dommage- que les politiques RH parlent de « plaisir« .