Suicide, pas de "faute inexcusable" pour EDF

Le tribunal des affaires de Sécurité social de Tours a débouté les enfants d’un ancien salarié d’EDF. Ils demandaient la reconnaissance de la « faute inexcusable » de l’opérateur dans le suicide de leur père en 2004.

Dominique Peutevynck, 49 ans, technicien supérieur à la centrale de Chinon ( Indre-et- Loire) s’était plaint à plusieurs reprises de ses conditions de travail auprès de sa famille.

EDF a plaidé de son côté pour une « cause multifactorielle », c’est à dire des problèmes personnels. L’employé avait vécu une première période de dépression en 1988 et vivait une séparation d’avec sa femme, au moment du suicide.

Le tribunal a suivi la version de l’opérateur et prend en compte cette succession d’événements d’ordre personnel.

Source 20 minutes.fr

Le train de l'égalité des chances

Du 16 au 31 mars, le train s’arrêtera dans 12 villes-étapes : Paris Est, Rennes, Tours, Clermond Ferrand, Bordeaux, Toulouse, Marseille, Lyon, Dijon, Strasbourg, Lille, Paris Nord.

À l’initiative de SNCF et de sa filiale Trains Expo, et avec le soutien de L’Acsé, Agence Nationale pour la Cohésion Sociale et l’Egalité des Chances, cette opération réunit des entreprises désireuses de défendre et porter les valeurs d’Egalité des Chances :
AFPA, AXA, Conseil national des missions locales, Défense Nationale (Armée de Terre et  Armée de l’Air), DOM PLUS, Fédération des Entreprises de Transport et Logistique de France (TLF), Fédération des Entreprises du Commerce et de la Distribution (FCD), Groupe La Poste, IRCEM, Manpower, Monster, Orange, Pôle emploi, SNCF et Synergie.

L’objectif est d’aller à la rencontre des gens, de ceux qui n’auraient pas pensé se réorienter, quel que soit leur parcours, leur origine, leur âge ou leur situation personnelle.

A bord du train, l’engagement est de proposer des conseils et des offres d’emploi.

Pour des exemples concrets de ce qu’on peut trouver, allez visiter le site  officiel.

Le nouveau site recrutement de l'armée de terre

Je suis allée voir le nouveau site internet de recrutement de l’armée de terre, qui se renouvelle régulièrement (voir la dernier billet à ce sujet).

J’aime les rubriques par parcours, ça évite à tout le monde de perdre son temps: « vous êtes sans bac », « vous êtes bac + 0 /2 », « vous êtes bac+ 2/5 ». On sait immédiatement ce qui correspond à notre parcours et comment postuler.

Des témoignages vidéo qui traduisent bien la réalité des métiers.

L’objectif est à la hauteur du site: recruter 14 300 jeunes en 2010.

On peut s’interroger sur le slogan « Devenez vous même », on s’éloigne de l’esprit nationaliste et communautaire de l’armée, pour aller vers l’individu et sa différence.

Sur le slogan ambitieux, je vous conseille la lecture de l’article de Pierre Haski de Rue89 « Devenez vous même », l’armée de terre entre Nietzsche et Nike


armée

Opération Phénix, l'entreprise vient dans les universités

La 4 ème édition de l’opération Phénix, qui rapproche les universitaires de l’entreprise, dont on a déjà parlé ici et débutera le 8 avril à la Cité Internationale Universitaire de Paris.

Cette opération offre aux diplômés des Master 2 Recherche en Lettres et Sciences humaines, la possibilité de postuler dans les entreprises participantes pour des postes en CDI, niveau cadre.

Cette opération concerne 9 entreprises :

– Axa, Coca Cola Entreprise, Danone, HSBC, Marine Nationale, L’Oréal, PriceWaterHouseCoopers, Renault, la Société Générale.

et 9 universités :

– Paris 1 Panthéon La Sorbonne, Sorbonne Nouvelle Paris 3, Paris Sorbonne Paris 4, Paris 5 Descartes, Paris 7 – Diderot, Paris 10 Ouest Nanterre La Défense,

Notre dictature. Bienvenue et bonne chance !

DRH, je nous plains.

Observateurs privilégiés de la montée des eaux depuis quelques années, nous en sommes au choix les acteurs forcés ou complices.

Parce que notre système est ainsi.

Et que parce que dans toute dictature, il faut survivre.

Car ne nous y trompons pas : nous vivons une dictature.

Une dictature particulièrement difficile à identifier et donc à combattre car elle présente 3 caractéristiques inédites :

1. Elle repose sur trois socles idéologiques (les dictatures banales en ont souvent 1 seule) :

La Liberté, la Rentabilité et le Pragmatisme.

Prises unes par unes, ces idéologies sont quasiment inattaquables. Lorsque l’une d’entre elle est cependant remise en cause, les autres arrivent à la rescousse dans un mouvement de tornade incessant, balayant sur son passage, rapidement et sûrement tous les autres modèles, cultures, croyances, religions… .

2. Il n’y a pas de Chef Suprême.

Pas de Chef, cela veut dire -en théorie- que la place est libre. Et que tout le monde peut se croire Chef. C’est donc une dictature extrêmement aspirationnelle et entraînante.

Mais personne ne voit qu’il n’y a  -en pratique- pas de place de Chef. La course est donc sans fin, et inexorablement frustrante.

3. Son organisation (ou administration) n’est pas verticale ou mécanique, mais organique.

Cela signifie que les centres de prises de décisions ne sont pas prédéfinis, qu’ils bougent, qu’ils s’adaptent et qu’ils mutent. Il est donc à la fois extrêmement difficile d’identifier des responsables et les processus qui nous consomment à petit feu.

Que faire ?

1. Désacraliser nos idéologies actuelles : la Liberté ne justifie-t-elle pas bien souvent l’Individualisme ? La Rentabilité mène-t-elle nécessairement à l’Optimisation ? Quelles sont les limites morales au Pragmatisme, et quand sort-on du Bon Sens ?

2. Introduire de nouvelles idéologies, comme par exemple le Bien-Etre, le Partage…

3. Reconnaître un Chef. Aucune société ne vie durablement sans chef. C’est trop risqué. La place laissée vacante explique les délires de la Finance. Il faut stopper cela car nous en payons un prix trop élevé.

4. Clarifier les organisations, les rôles et responsabilités de chacun. Interdire le management par l’abstrait. Forcer à revenir à des structures plus simples et lisibles qui permettent de savoir à qui l’on rend des comptes.

Voilà.

Un programme simple somme toute.

Stage à 10 000 Euros par mois !

Quentin Clarisse et Maxime Delgrange ont fondé en septembre 2009 Reves-prive.com, qui propose des concours payants dotés de lots prestigieux, dont ce stage marketing rémunéré 30 000 euros les 3 mois.

J’ai d’abord cru à un coup rusé de générationprécaire.org…mais cela n’a rien à voir !

Comme beaucoup d’étudiants, nous avons eu le sentiment d’avoir été exploité durant nos stages, explique Quentin Clarisse. Cette offre est une façon de dénoncer cela, mais c’est aussi l’expression d’un réel besoin: il nous faut un stagiaire marketing pour nous développer. (source strategies.fr)

Je comprends alors le modèle économique, les lots sont financés directement par les participants au concours. Pour décrocher le stage, chaque participant au concours verse 4,5 euros.

Alors ça veut dire que n’importe qui peut postuler, sans compétences marketing ?

Non…un quiz chronométré d’une heure porte sur des questions marketing. Le vainqueur est le candidat  qui répond le mieux aux question, au plus vite.

Les inscriptions seront closes le 14 mars à 20h, pour le moment il y a plus de 6000 personnes sur le coup.

Un nouveau modèle de recrutement ? Il a le mérite d’être basé sur les compétences et de mettre tout le monde sur le même pied d’égalité.

Et en plus de l’argent gagné, le stage est passionnant, un site internet innovant et en plein développement…

Si vous avez participé, donnez nous votre avis sur le « processus » pour le moins original.

reve

Comédie musicale Henkel / Secours populaire

Un exemple de beau projet collectif  et de solidarité d’entreprise.

casino de paris

Des salariés d’Henkel (entre 20 et 30 personnes, selon les différentes sources) participent avec des professionnels du spectacle à une comédie musicale au profit du Secours Populaire (l’intégralité de la vente des places est reversée au Secours Populaire).

Les plus de la démarche pour les collaborateurs :

– Ils découvrent / mettent à profit leurs talents artisitques

– Ils montent un projet collectif de solidarité

– Ils apprennent à se connaitre dans un contexte différent

– Ils renforcent leur esprit / fierté d’appartenance

Et surtout ce spectacle donne du sens à leur travail, une raison supplémentaire d’appartenir à une entreprise.

Les 26, 27 et 28 février au Casino de Paris. On peut réserver les places via le site officiel.

Source Julienmartel.net

Procter & Gamble et le salon virtuel des carrières

Ça s’est passé le 18 février dernier, c’était un salon virtuel « carrières » organisé par Procter & Gamble. On ne parle pas de simple « recrutement », mais de « carrière », comme vous l’aurez noté, parce que l’échange se fait dans les deux sens et que le candidat s’informe au delà d’un recrutement sur ce que l’entreprise propose.

Cet événement a rassemblé environ 200 représentants de Procter & Gamble et 2000 postulants, en chat.

A ma connaissance, c’est Monster qui a lancé cette tendance, il y a quelques mois, voir l’article sur le sujet.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter la page du site ici.

Le salon virtuel est toujours là, vous pouvez vous promenez et voir les vidéos. Le chat est fini.

pg

Le témoignage de participants à ce genre d’événement nous intéresse.

Le stress et l'entreprise, le gouvernement retire sa liste !

24h après la publication du classement en « orange » ou « rouge » des entreprises n’ayant pas conclu d’accord contre le stress, il n’est plus accessible sur le site du ministère du travail. Après avoir stigmatisé les entreprises n’ayant pas signé d’accord contre le stress, le gouvernement se retire.

Rappel : le gouvernement avait  demandé aux entreprises de plus de 1000 salariés d’engager avant le 1er févr 2010 des négociations en vue d’accords ou de plans d’action sur les risques psychosociaux.

Quelques jours après la date butoir, le gouvernement a fait comme à l’école, les entreprises qui ont conclu un accord apparaissent en « vert » sur la liste, en « orange » celles qui ont des négociations en cours et en « rouge » celles qui n’ont pas entamé les démarches.

Distribution gratuite de « bons points » pour les « verts », alors qu’un accord ne suffit pas, encore faut il savoir ce qu’il y a dedans. La question de l’efficacité des plans d’action mérite d’être posée, non ???

Quant aux « oranges » et « rouges », ils deviennent aux yeux de tous les mauvais, les méchants. Et  cette réputation ne plait pas aux « oranges » et « rouges », ils demandent donc très très vite à ce que cette liste soit retirée, et c’est chose faite.

Voila ce qu’on trouve sur le site du ministère « A l’issue de la première classification, de nombreuses entreprises classées en rouge et orange ont fait part de leur intention d’engager ou de poursuivre des démarches en matière de lutte contre le stress. Nous nous employons à préparer une nouvelle photographie de la situation des entreprises ».

Moi je ne crois pas que les  « oranges » et « rouges » se soient pris un électrochoc et aient décidé de travailler très dur et très vite sur ces sujets, je crois surtout que les « oranges » et les « rouges » n’étaient pas contents du tout et qu’ils se sont fâchés « orange voir tout rouge »…

Voila ce que donnaient les listes :

Les « verts »: PSA, GDF Suez, Sodexho, Thales, Rhodia, et bien d’autres, la liste est ici.

Les « oranges »: France Télécom, Décathlon, Sony, Maaf…

Les « rouges » Picard, GSK, Alyzia, GlaxoSmithCline, Labeyrie, C&A France …

Une information de toute façon insuffisante pour se faire un jugement sur l’entreprise et sa gestion du stress.

minist

La Halde informe les femmes enceintes

Je vous invite à consulter cette brochure sur la grossesse sans discrimination, développée par le Halde http://www.halde.fr/IMG/pdf/Depliant_grossesse.pdf

La Halde s’intéresse de près à la femme enceinte, parfois victime de discrimination. Elle donne des conseils de base, comme le fait qu’il vaut toujours mieux déclarer sa grossesse par écrit auprès de son employeur et qu’il n’est pas obligatoire d’informer son employeur au moment de l’embauche.

Depuis sa création, la Halde a reçu plus de 400 réclamations liées à la grossesse, dont plus de 60% sur la seule année 2009.

Les indemnités obtenues devant les tribunaux vont de 15 000 à 203416 euros.

Pour bien vivre votre grossesse et préparer votre vie de maman qui travaille, je vous conseille ces sites :

maviepro, qui s’intéresse aux femme actives

enaparté, chroniques autour de la conciliation vie privée / vie professionnelle