Choix professionnel ou quel sens donner à sa vie ?

J’ai été interpelée par l’histoire d’Eloi Mosquet, lue ici.

Petit fils d’électricien, il a apparemment toujours été attiré par les métiers manuels, le bâtiment.

Bon élève, il a passe son bac S, enchaine avec une prépa scientifique et réussit brillamment ses concours. Le rêve de plus d’un, il intégre polytechnique. Il concède « quand tu réussis le concours une certaine euphorie s’en suit ». Il aurait presque pris la grosse tête « au bout d’un mois j’ai dégonflé, ce n’était pas moi ».

Le diplôme en poche, c’est une rencontre qui le convaint de faire le grand saut. Il décide de changer de voie et de revenir à son premier amour. Il choisit de rejoindre le CFA des métiers du BTP de Quimper, pour y entamer un CAP de plomberie.

Un projet à l’opposé de l’avenir qu’il s’était construit à l’X, qui demande de faire fi de toutes les pression sociales.

Choisir un métier c’est faire le choix d’un mode de vie. C’est répondre à la question du sens à donner à sa vie.

Manifestement, son épanouissement passe par vivre à la campagne, exercer un métier manuel, et cela, avec une certaine liberté et simplicité. La qualité de vie regroupe tous ces aspects, pour lui.

Bon, il finit par « j’ouvrirai peut être ma petite entreprise », son ambition est intacte (ouf !!!). Ce qui me fait dire qu’on ne fait jamais l’X par hasard, il faut évidement une ambition personnelle exceptionnelle, même si on n’a pas encore trouvé le projet qui la comblera.

Le point de vue intéressant de Françoise Gri, présidente de Manpower France, sur cette histoire (sur son blog) « les mentalités évoluent et la transparence du marché de l’emploi s’améliore; du coup, les jeunes hésitent de moins en moins à changer de voie – et cela même si ces changements doivent les placer dans des trajectoires professionnelles radicalement différentes ». 

"Le canal des métiers". A la découverte des métiers !

www.lecanaldesmétiers.tv organise un concours vidéo pour découvrir l’univers des métiers et de l’entreprise, à l’attention des jeunes.

La cérémonie officielle de remise des prix « je filme le métier qui me plait »a lieu le 26 mai à Paris, elle réunira le monde de l’enseignement et de l’entreprise auprès des élèves.

Tous les films primés, réalisés par les jeunes et leurs enseignants seront visionnés, commentés et félicités par différentes personnalités.

Cette initiative contribue à faire avancer les choses dans le bon sens, en rapprochant l’enseignement et le monde professionnel. Elle permet de voir les métiers sous un autre angle et ouvre les portes des entreprises aux jeunes (d’ailleurs beaucoup de métiers sont hors de l’entreprise et ont toute leur place dans cette démarche).

Car c’est une chose d’avoir le choix professionnellement, une autre d’avoir accès à l’information sur les métiers. C’est une démarche personnelle parfois douloureuse que de faire un choix d’orientation, parents et enseignants étant souvent peu renseignés. Au mieux, ils contribuent à la démarche d’introspection: bien se connaitre pour connaitre le sens que l’on veut donner à son métier (aider les autres, transmettre son savoir, être un expert, être dans l’action…).

En regardant ces vidéos métiers, j’ai souhaité vous en faire partager. La famille d’enseignants est touchante, l’itinéraire d’un pro de la vente et cette vidéo, très poétique !

Société Générale. Le Business Game sur la RSE

La finale du business game « CITIZEN ACT III« , organisé par la Société Générale, sur le thème de la responsabilité sociale et environnementale, a été remportée par une équipe française.

C’est l’équipe d’HEC « it’s up to you »qui a gagné avec son projet de microcrédit. Ils ont imaginé un site internet pour développer le microcrédit sur le modèle « peer to peer ». L’idée est de permettre aux clients de la société générale de choisir et d’investir financièrement dans des projets de micro-entrepreneuriat.

Le deuxième prix est remis à l’équipe chinoise Tsinghua University « finger light » pour récompenser son projet éco responsable. L’idée est d’installer un logiciel dans un distributeur de billets qui permet aux particuliers de faire des dons de faible montant au bénéfice de projets à but non lucratif.

Les étudiants algériens de l’école supérieure de Banque « Youth Citizens Team » sont arrivés à la troisième place. Il ont proposé la mise en place d’un éco-label pour récompenser les entreprises éco responsables selon des critères qualitatifs et quantitatifs. Si l’entreprise est bien notée, elle pourra ainsi emprunter à taux préférentiels.

Un Business Game « intelligent », tourné vers l’avenir, qui fait émerger des idées citoyennes et réalistes. La Société Générale ne se contente pas de reprendre un cas concret de son vécu d’entreprise.

Reste à espérer que la Société Générale mette en œuvre certaines de ces propositions. Je suis certaine d’ailleurs, qu’au delà des 3 finalistes, il y a une mine d’information intéressante parmi les participants (55 équipes sélectionnées, venues de 25 pays).

Et bravo à ces petits génies de la RSE qui débutent leur vie professionnelle plutôt dans un bon état d’esprit !

citizen act

Emploi des cadres: secteurs et métiers qui recrutent

D’après Maryvonne Labeille, présidente du Syntec Conseil en Recrutement, « l’emploi cadre demeure relativement protégé comparé à l’emploi en général. Le marché du recrutement pour ces postes reste d’ailleurs actif. En revanche, les entreprises embauchent des cadres dans des volumes moins importants et certaines différent leurs décision de recrutement « .

Il ne faut donc pas dramatiser, tout le monde ou presque continue à embaucher des cadres, mais les volumes sont réduits.

Certains secteurs se portent bien. C’est le cas de l’énergie qui bénéficie de la hausse constante de la consommation domestique et d’une forte internationalisation des groupes français.

Quelques prévisions de recrutement de cadres pour 2009 :

EDF entre 700 et 800

Total environ 600

Areva entre 2500 et 4000, dont 45% très expérimentés.

La grande distribution recrute des cadres.

La banque de détail, l’assurance et les BTP continuent à recruter (voir article sur le sujet), ainsi que les cabinets d’audit.

Et à côté des grands secteurs, des niches se révèlent particulièrement dynamique . »Le marché funéraire n’est pas affecté et celui des produits pour animaux domestique est même en plein développement » selon Maryvonne Labeille.

Le hard discount est en forte croissance. Ed annonce au moins 1000 recrutements pour 2009; quant à Lidl, le double est prévu, 2000 recrutements (je n’ai pas l’information sur le nombre de cadres).

Les services à la personne sont en plein essor. Les maisons de retraite recrutent également, notamment des directeurs d’établissement et des comptables.

Enfin, les entreprises d’insertion recrutent des cadres.

Les professionnels du recrutement s’accordent pour dire qu’en temps de crise, ce sont les profils expérimentés qui sont demandés en priorité, les entreprises favorisent les profils directement opérationnels. Et c’est encore mieux si ces personnes ont déjà connu des contextes particulièrement difficiles dans leur vie professionnelle

Les premières fonctions touchées sont le marketing et la communication. On parle beaucoup des commerciaux, toujours demandés, mais les financiers, en général, et contrôleurs de gestion, en particulier, n’ont pas de soucis à se faire.

Manpower. Etude sur la pénurie des talents dans le monde.

Même en temps de crise, certains métiers restent difficiles à recruter. En période de réorientation parfois « forcée », mieux vaut savoir où il faut aller pour devenir la « perle rare ».

Selon l’étude Manpower auprès de 43000 employeurs et 32 pays,  les professionnels les plus recherchés sont ceux issus de métiers manuels (principalement électriciens, maçons, menuisiers).

Ensuite viennent les commerciaux et les techniciens qualifiés, puis les ingénieurs et les cadres dirigeants.

Pour avoir la liste des 10 « top métier » et les résultats des années précédentes, suivre ce lien

Pour les métiers manuels, la pénurie est très marquée en Europe et plus particulièrement en Allemagne, Royaume Uni, France, Autriche, Suisse, Suède, Italie, Belgique, Irlande, Norvège, République Tchèque et Pologne. Mais elle également importante au Canada, en Australie et en Afrique du Sud. Bon à savoir si vous avez des envies de découverte.

Pour les commerciaux, vous restez cette année encore le profil le plus recherché au Japon, Singapour, Nouvelle Zélande et Hong Kong.

Vous trouverez également les pays qui  rencontrent le plus de difficulté de recrutement par région, ce qui donne une bonne idée des endroits à cibler, selon votre métier, pour avoir toutes les chances de vous faire embaucher. Vous avez votre carte du monde en main ?  Alors vous pouvez commencer !

Où est passée la Génération Y ?

Mais ou est passée la Génération Y ?

Où est passée cette génération de jeunes de moins de 30 ans a qui tout sourit: le marché du travail, les salaires, les carrières rapides, les technologies, le monde… ?
Où sont ces employeurs qui se battaient il y a un an pour s’attirer leurs faveurs ?

Où sont ces bouleversements organisationnels et managériaux tant attendus, censés adapter l’entreprise d’hier aux aspirations des jeunes d’aujourd’hui ?

Que pensent ces jeunes diplômés qui se sont vu dire qu’ils étaient des stars, que les entreprises se les arracheraient et que leurs salaires seraient très vite astronomiques ?

Quel discours tiennent désormais les recruteurs à de jeunes candidats mendiant péniblement un stage à 500 euros quand il y a 6 mois, le monde entier les priait à genoux d’accepter CDI, plans de carrières et avantages en nature…

Où sont les ipod, babyfoots et autres poufs multicolores, ces soit disant must-have des entreprises modernes ?

Cette Génération Y, ce concept vendu aux jeunes, comme aux entreprises, n’est finalement qu’un banal dérivé financier, un sous produit des marchés. Une bulle spéculative sans contrepartie, dans laquelle on a fait enfler les chevilles des étudiants, leur mentant sur la réalité de l’économie et le fonctionnement de l’entreprise. Elle a donc explosé avec le reste.

Que faut-il comprendre, qui faut-il être, lorsque tout le monde fonce dans un sens, puis en l’espace de quelque mois, ce même ‘tout le monde’ fonce dans un autre ? Où est le sens ?

En fait, cette génération Y me fait penser à un subprime.
Elle est ce rêve vendu de pouvoir avoir trop vite et facilement ce qu’il faut normalement construire et mériter.

De ce fiasco, se relèvera la Génération Z.

Mais pour elle, j’écrirai un autre billet.

La non voyance. Une chance pour l'entreprise ?

Il est temps de voir le recrutement des personnes handicapées autrement que comme une obligation légale.

Le témoignage vidéo de Philippe Balin nous montre que le recrutement de personnes handicapées peut être vue comme chance à saisir pour l’entreprise. A voir absolument pour « voir autrement » (titre de son bouquin).

Selon son expérience personnelle, le handicap permet  de développer des « capacités singulières, utiles à l’entreprise » comme « la capacité de dépasser les difficultés, de trouver des solutions dans des systèmes complexes ». Et il pose la question suivante: n’est ce pas justement ce que recherche l’entreprise en ce moment ?

Voila le dossier de presse de Philippe Balin si vous voulez en savoir plus.

Salon de l'environnement et des métiers durables.

Les 17, 18 et 19 juin, au musée de l’Homme à Paris aura lieu la 2ème édition du salon de l’environnement et des métiers durables.

En gros, les métiers durables ce sont ceux qui ne misent pas leur développement sur le « tout pétrole ».

L’objectif de ce salon est de promouvoir les solutions technologies, les innovations et les conseils qui restaurent l’environnement.

Il vise tous ceux qui cherchent des réponses à leurs problématiques environnementales, par exemple :

–  réduire durablement la facture énergétique, traiter les déchets, construire propre, s’adapter à la réglementation environnementale

valoriser les actifs : installations photovoltaïques, valorisation des déchets…

– réduire l’empreinte écologique

– découvrir les nouveaux business models permettant une croissance pérenne : revendre l’électricité verte, consommer moins et produire mieux…

A noter que lors de ce salon, sera décerné le Prix de la jeune entreprise éco-innovante.

Alors si vous avez créé une entreprise autour d’une idée innovante dans le secteur des cleantechs (éco-innovations), et qu’elle a moins de 5 ans, inscrivez-vous ! Car à la clé, il y a une campagne de publicité d’une valeur de 50.000 euros.

semd.jpg

Sephora. Recrutements – où sont les hommes ?

sephora blog

Sephora cherche à recruter environ 500 conseillères de vente selon le figaro.

D’abord, je m’interroge sur le titre, pourquoi ces personnes, chargées d’accueillir et d’orienter les clients, seraient uniquement des femmes ? Je vais donc voir sur le site internet de recrutement de Sephora, et là ce que je lis devrait faire bondir les « chiennes de garde »:

« Que l’on soit Conseillère de vente ou Directeur de magasin…on est avant tout coach en beauté ».

Les femmes sont conseillères ou secrétaires et les hommes directeurs, c’est bien connu !

Heureusement l’ascenseur social semble bien fonctionner, 70% des managers de rayons sont d’anciennes conseillères de vente. Les meilleures peuvent prétendre à ce poste après minimum au poste de conseillère de vente. Et l’étape d’après c’est « Directeur de magasin », dit DM en interne (ça évite la polémique…).

Mesdames, vous avez bel et bien votre chance pour le poste de directrice de magasin  (j’insiste !), voila des témoignages de « DM » femmes, issues du blog.

Sephora est une filiale de LVMH et compte seulement 10% d’hommes au sein des 3700 salariés. Si j’ai bien compris, ils sont plutôt en haut de la pyramide ! Avis à témoignages.

Air France KLM. Licenciements ?

Air France KLM. Suppression de postes

Air France KLM prévoit de supprimer entre 2500 et 3000 postes mais sans aucun licenciement sec au cours des deux prochains exercices 2009-2010 et 2010-2011 a déclaré un porte parole du groupe.

Les départs « naturels » ne seront pas remplacés (CDD, retraités, démission…). Les embauches ont été gelées et des mesures de rachat de trimestres manquants aux personnes proches de la retraite ont été mises en place.

Air France KLM a enregistré près de 650 millions d’euros de pertes de janvier à mars. La compagnie aérienne a vu son trafic passager baisser de 9,4 % en mars.

Cette mesures de réduction des effectifs de 5% est une adaptation à la baisse du trafic.

Selon La tribune, si l’on tient compte des 2400 postes supprimés au cours de l’exercice 2008-2009 clos à fin mars, les suppressions de postes s’élèveront à environ 5000 en trois ans.