Posté par Laurent

à n’ouvrir qu’après minuit…

Faut-il forcément travailler dans l’industrie pornographique pour subir les blagues déplacées et inconfortables de ses collègues ?

Partager     
 

Commentaire

(* : champ obligatoire)
0 commentaire